A la découverte du rhum : origine, types et goûts

Découverte du rhum

Le rhum est fabriqué à partir de deux matières bien distinctes à savoir : la canne à sucre et la mélasse. Pour connaitre qui a le meilleur goût entre le rhum blanc, le rhum ambré et le rhum vieux, il faut connaitre ses arômes et ses origines. Ainsi, quels sont les secrets de cette eau-de-vie au caractère exotique ?

L’histoire du rhum et son origine

Avant de parler du rhum proprement dit, il faut parler de la plante à partir de laquelle il est fabriqué. 15 % des rhums sont fabriqués à partir de la canne à sucre, une plante de deux à trois mètres environ et qui pousse en grande quantité dans les pays chauds. A la base, cette plante est surtout utilisée pour fabriquer du sucre au même rang que la betterave. Cependant, vers le VIII ème siècle, elle fut découverte par les arabes en Asie et la fabrication du rhum à commencer à partir de ce moment-là. La canne à sucre se cultive dans les pays ayant un climat tempéré et il sert à fabriquer le rhum agricole. En outre, elle peut aussi fabriquer du sucre de canne et de l’éthanol. D’un autre côté, le rhum peut également être fabriqué à partir de la mélasse qui est un produit dérivé de l’industrie sucrière. La mélasse quant à elle sert à fabriquer le rhum industriel et le rhum traditionnel. Ainsi, le rhum appelé aussi eau-de-vie est produit par distillation et fermentation de la canne à sucre ou par de la mélasse. Pour trouver les meilleurs rhums du moment, cliquez ici

Comment le rhum est-il fabriqué ?

La fabrication du rhum se fait de deux façons bien distinctes à savoir : par la canne à sucre pressé et par de la mélasse. Le rhum fait à partir de la canne pressée est fabriqué de manière plus agricole. Il se fabrique comme suit : le jus de canne à sucre est fermenté pendant trois jours dans des récipients classiques. Ensuite, de la levure sauvage venant d’Haïti est ajouté pour qu’il gagne en saveur. Après cette fermentation, la canne pressée ou vesou se transforme en mout qui fera l’objet d’une distillation. Le tout effectué, la fabrication du rhum se termine et il peut être vendu sur le marché sous la forme de rhum blanc ou de rhum ambré. Le rhum fait à partir de la mélasse quant à lui est fabriqué différemment de celle de la canne à sucre. En effet, le résidu de l’industrie sucrière est chauffé pour obtenir des cristaux qui seront ensuite distillés, fermentés et traités dans une rhumerie. C’est à partir de la mélasse que les rhums légers et les rhums riches en arômes sont fabriqués. Ils vont alors servir de base neutre, de mélange cocktail, d’arôme pour la cuisine ou de dégustation comme le rhum de Jamaïque.

Tout savoir sur les différents types de rhums et leurs goûts

Si vous êtes un amateur des vieux rhums, sachez que seule la canne à sucre agricole permet de les fabriquer. Ils se divisent alors en trois catégories à savoir : le rhum vieux, le rhum hors d’âge, le rhum de millésime de plus de six ans. Le goût du rhum vieux diffère en fonction de ses caractéristiques, mais en général, il est composé de différentes sortes d’arômes. Il peut contenir des épices, de l’orange, des fruits secs et du tabac, mais les contenus varient du modèle. Ces vieux rhums se dégustent secs et ils peuvent avoir un goût exquis montant jusqu’aux narines. Pour le rhum blanc, il est surtout produit en Jamaïque et il est aromatique. Ce dernier a un goût canne fraîche, de beurre frais, de fruits exotiques, de miel, de thé et d’autres arômes de pâtisserie. Pour la dégustation, il est utilisé pour servir d’ingrédient aux cocktails comme le mojito et le ti punch. Enfin le rhum ambré ou rhum élevé sous-bois a un goût se trouvant entre le rhum vieux et le rhum blanc. Ainsi, le ti punch rhum ambré est fabriqué à partir de cette catégorie de rhum intermédiaire.

Les produits fermiers sur internet
Repas à emporter : trouver un restaurant à proximité