Conseils : bien choisir sa cocotte minute ou son autocuiseur

Depuis toujours, avoir une cocotte minute ou un autocuiseur dans la cuisine est devenu indispensable. Il s’agit d’un appareil électroménager essentiel pour la cuisine moderne. Son utilisation est simple et permet de réaliser différentes cuisines. Que vous choisissiez une cocotte minute ou un autocuiseur, le fonctionnement reste le même. L’appareil marche sous pression. Ce qui permet à son utilisateur de gagner du temps, qu’il opte pour une réalisation simple ou une réalisation complexe. Cependant, sur le marché, c’est un matériel proposé en plusieurs modèles. Quels sont les critères à prendre en compte pour faire le bon choix ?

Choisir l’appareil selon la capacité et ses besoins

Lorsque vous envisagez d’acheter une cocotte minute, vous devrez toujours commencer par déterminer vos besoins et la capacité de l’appareil. Cela ne dépend que de vos habitudes et du nombre de personnes qui habitent chez vous. En général, le volume d’un autocuiseur se mesure par L. Il est souvent entre 4 L et 10 L. Mais pour un petit couple, il existe aussi des modèles de seulement 2,5L. Si vous êtes une famille avec 4 personnes, l’idéal est de choisir la cocotte de 4 L. Il est à noter que la capacité de cet appareil varie selon la marque ainsi que le modèle.

La fabrication et le matériau

Il est également important de bien choisir le matériau de fabrication de l’autocuiseur. Le modèle le plus classique du moment, est fait en aluminium. Les utilisateurs l’apprécient par son ergonomie ainsi que sa légèreté. De plus, c’est le moins cher du marché. Il faut simplement savoir qu’une cocotte minute en alu n’est pratique que sur un gaz. Si vous avez envie d’en utiliser à tout moment : en induction, en charbon, etc, il est préférable de choisir le modèle en acier inoxydable. Il est résistant et se démarque par sa robustesse.

La technologie de l’autocuiseur

Pour faire le bon choix, il est toujours essentiel de connaitre la technologie de l’appareil. Il est surtout, important de choisir le système de fermeture et d’ouverture de l’autocuiseur. Généralement, c’est le système de fermeture en étrier qui est le plus répandu. Ici, il faut procéder à l’ouverture et à la fermeture de l’appareil en utilisant un petit bouton de serrage. Mais il y a aussi le système de fermeture avec bouton de poussoir. Celui-ci est pratique et utilisable par tout le monde. Sur le couvercle, il y a des mâchoires qui peuvent être agrippées rapidement dès qu’on met de la pression sur le bouton.

Quelle différence entre une table vitrocéramique et induction ?
Les accessoires indispensables pour la cuisson au micro-ondes