Quelle différence entre une table vitrocéramique et induction ?

Envie de changement dans votre cuisine ? Pour votre confort, optez pour une table de cuisson dernière génération. Mais laquelle choisir : induction ou vitrocéramique ?

Plaque à induction et table vitrocéramique : comment ça marche ?

Les plaques à induction sont les plus connues. Ce sont des tables haut de gamme qui offrent de nombreux avantages aux utilisateurs. Le champ magnétique créé par la bobine de cuivre est activé en contact avec la casserole, les poêles et tous autres ustensiles. De la sorte, dès que vous le retirez, la plaque s’éteint automatiquement. Cependant, la plaque à induction n’accepte que des fonds de récipient en acier émaillé, en fonte ou en inox.

Quant à la table vitrocéramique, elle peut être équipée de deux technologies :

De radiants : idéaux pour mijoter de bons plats Et d’halogènes : pour les plats qui nécessitent une cuisson plus vive

Vous hésitez entre vitrocéramique ou induction ? Découvrez ci-après les avantages et inconvénients de chaque modèle.

Pourquoi choisir la table vitrocéramique ?

A priori, la table vitrocéramique permet d’avoir un contrôle plus précis de la température. De plus, elle est plus esthétique et facile à entretenir. Elle s’invite donc dans les cuisines les plus luxueuses pour leur donner une touche d’élégance et de modernité. De même, vous n’avez pas à changer de casserole ! L’appareil marche sur n’importe quel support.

En outre, la montée en température est très rapide, même si elle ne parvient pas encore à surpasser la plaque à induction. Aussi, l’appareil est équipé d’un indicateur de chaleur. Le risque de se brûler est donc quasi nul. Certains modèles plus sophistiqués sont dotés d’un système de sécurité anti-débordement et de surchauffe ainsi que d’un système de verrouillage pour optimiser la sécurité des utilisateurs. Enfin, c’est un matériel bon marché, accessible à tous. Néanmoins, c’est un gros consommateur d’énergie.

Et quels sont les atouts de la plaque à induction ?

Pour la plaque à induction, la variation de température est ultra rapide : avec une seule pression, vous pouvez contrôler la descente ou la montée en température. De plus, la plupart des modèles récents sont dotés de minuteur électronique. Vous pouvez donc programmer la durée de la cuisson et la température au degré près selon vos besoins. D’ailleurs, vous n’avez pas à éteindre l’appareil. Il suffit de retirer la casserole !

Ce dispositif est également moins énergivore et il n’y a aucune déperdition d’énergie. La plaque à induction est aussi facile à nettoyer. Si des aliments débordent, un simple passage d’éponge rendra la surface à nouveau lisse.

Mais le plus grand inconvénient, c’est qu’il faudrait utiliser des casseroles et ustensiles munis de disque ferromagnétique. Idem, les tables à induction sont les plus chères sur le marché. Elles requièrent un budget assez conséquent !

Conseils : bien choisir sa cocotte minute ou son autocuiseur
Les accessoires indispensables pour la cuisson au micro-ondes